Parcours professionnel  de

PASCALE JEANDROZ

Chef d’orchestre

Après des études de piano et de violon au Conservatoire de Grenoble, puis d’écriture au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle obtient quatre premiers prix, Pascale JEANDROZ s’oriente vers la direction d’orchestre.

Elle suit l’enseignement de divers chefs, notamment Pierre Boulez lors d’un séminaire de direction d’orchestre avec l’ Ensemble InterContemporain, Peter Eötvös avec l’Ensemble Asko, et John Poole avec le Groupe Vocal de France.  Elle est auditrice de stages de direction tels ceux de Leonard Bernstein à Fontainebleau et de John Eliot Gardiner à Stuttgart.

Lauréate du 13ème Concours International de Direction d’Orchestre de Lugano (Suisse), titulaire du Diplôme de Direction d’Orchestre de l’Ecole Normale Supérieure de Musique de Paris, admise en quart de finale des Concours Internationaux de Direction d’Orchestre de Besançon et Katowice, elle est engagée de 1988 à 1993 par l’orchestre Krakowiak pour des tournées dans le nord de la France avec un spectacle lyrique et chorégraphique sur des musiques polonaises.

En 1989, elle est invitée par l’ Ensemble Instrumental de la Creuse lors du Bicentenaire de la Révolution Française pour la création d’une oeuvre contemporaine française célébrant la Révolution (orchestre symphonique, harpe  concertante, choeur d’enfants). Remarquée par R.Loewenguth, elle dirige plusieurs années l’Orchestre Symphonique de Jeunes Alfred Loewenguth, orchestre amateur de haut niveau avec lequel elle effectue plusieurs tournées, notamment à Prague et en Bretagne, ainsi que de nombreux concerts à Paris.

En 1991 l’Orchestre Vivaldi de Senlis lui confie la direction musicale de sa saison: elle dirige cet orchestre principalement en Picardie, et explore les grandes oeuvres de Bach et Vivaldi.

Elle est nommée en 1996 Directrice Musicale du StudiOpéra à Paris : elle donnera avec cette troupe 53 représentations de «Pelléas et Mélisande» de Debussy à Paris et Roanne, ainsi que 9 représentations du spectacle «Mozart-Titanic», pasticcio d’extraits d’opéras de Mozart.

Engagée comme Directrice Musicale du Théâtre du Binôme pour la saison 1998/1999, elle dirige 81 représentations de l’ opéra imaginaire «Suite et Fin de Bastien-Bastienne» de Mozart en tournée dans toute la France : pour ce spectacle, elle a également réalisé et orchestré une partie de l’ opéra inachevé de Mozart «L’ Oca del Cairo».

A la tête de plusieurs formations sur Paris et sa région (Ensemble Instrumental Pascale Jeandroz qu’elle a créé en 1992, Ensemble Vocal de Neuilly, Choeurs de l’Assemblée Nationale, Ensemble Vocal Fiat Cantus), elle dirige régulièrement les répertoires symphoniques et d’oratorio, tant à Paris qu’en banlieue parisienne. En juin 2000, elle organise au sein de l’association Musiques 2000 une tournée en Turquie (Istanbul et Cappadoce) autour d’œuvres de musique sacrée pour chœur, solistes et orchestre.

En octobre 2002, elle prend la direction du Chœur de l’Armée Française : avec ce chœur d’hommes professionnel, elle collabore avec les plus grands chefs et orchestres : Christophe Eschenbach (Orchestre de Paris), Pierre Boulez (Orchestre du Conservatoire Supérieur de Paris), Peter Eötvös (Ensemble InterContemporain), Edmon Colomer  (Orchestre de Picardie).  Elle est également amenée à diriger les orchestres avec lesquels le chœur se produit (Orchestre du CNSM de Paris, Musique des Equipages de la Flotte de Toulon, Orchestres de la Garde Républicaine).

En juillet 2006, la CMF (Confédération Musicale de France)  lui confie pour deux saisons la direction de l’ONHJ (Orchestre National d’Harmonie des Jeunes), orchestre de 60 musiciens de niveau DEM, avec lequel elle se produit notamment en concert à la Maison de la Radio à Paris et dans une émission de François Dru sur France Musique, et en concert à la Radio de Saarebruck.

En 2007, elle est nommée chef adjointe à l’Orchestre d’Harmonie des Gardiens de la Paix de Paris. Avec cet orchestre professionnel de 87 musiciens, elle se produit au théâtre du Châtelet à Paris, au Palais des Congrès de Strasbourg (festival international d’orchestres à vent), et dans plusieurs salles et églises parisiennes. Elle dirige de nombreuses œuvres du XXe siècle (Oiseaux Exotiques d’Olivier Messiaen, œuvres d’Antoine Hervé, Ida Gotkovsky, Jean Langlais, Dirk Brossé, Maxime Aulio…) ainsi que des pièces originales de Rimsky-Korsakov, Holst, et des transcriptions du grand répertoire symphonique. Elle anime également plusieurs ateliers d’orchestration au CNSM de Paris, et dirige l’Orchestre des lauréats du CNSM pour plusieurs enregistrements de la classe d’orchestration (de 2008 à 2011)

Elle est régulièrement invitée par plusieurs orchestres professionnels (en 2011/2012, l’Orchestre Symphonique de la Région Réunion pour des concerts sur l’Ile de la Réunion et sur l’Ile Maurice, et l’orchestre à cordes I Musici Brucellensis à Bruxelles; fin 2012, elle est chef adjointe à l’Opéra de Limoges)

En 2013, elle dirige l’Ensemble Instrumental de Corse (Ajaccio, 24 et 25 juin 2013, 1er Août 2013; Marseille, Nice, La Grande Motte du 3 au 5 août 2103)

Professional history of

PASCALE JEANDROZ

Conductor

After piano and violin studies at the  » Conservatoire de Musique de Genoble », followed by composition studies (Harmony, Counterpoint, Fugue, Orchestration and Analysis) at the « Consevatoire National Supérieur de Musique de Paris », where she obtains four First Prizes, Pascale Jeandroz turns towards Orchestra conducting.

She studies with many conductors, especially Pierre BOULEZ with the « Ensemble InterContemporain », and Peter Eötvös with the « Asko Ensemble ». She is also a student of Leonard Bernstein in Fontainebleau, and of John Eliot Gardiner in Stuttgart. She studies the art of choir conducting with Eric Ericson and John Poole.

Winner of the 13th International Competition for Conductors in Lugano – Switzerland, holder of the Upper Conducting Diploma of the « Ecole Normale Supérieure de Musique de Paris », admitted in the fourth finals of the International Competitions for Conductors of Besançon and Katowice, she is engaged from 1988 to 1993 by the Krakowiak Orchestra, in Picardie, to be on tour in the North of France  with a choregraphic and lyrical show on Polish music.

In 1989, she is invited by the « Ensemble Instrumental de la Creuse » at the time of the French revolution Bicentenary celebrations: during three concerts, she conducts the creation of a contemporary work for symphonic orchestra, harp solo and children choir. Distinguished by R. Loewenguth, she is also, during many years, directing  the « Alfred Loewenguth Symphonic  Orchestra », which is a high-level youth orchestra. She makes many tours with this orchestra, especially in Praha, and a lot of concerts in Paris.

In 1991 the « Vivaldi orchestra » in Senlis entrusts her with the musical direction of two seasons: she conducts this orchestra mainly in Picardie, and explores the great works of Vivaldi and Bach for chamber orchestra and soloists.

In 1996, she is appointed Musical Director of the StudiOpera in Paris, in the « Royal Drum Theater »: she gives with this company 53 performances of « Pelleas et Melisande » of Debussy, in Paris and Roanne, and 9 performances of the show « Mozart Titanic », which is a « pasticcio-opera » with extracts of Mozart’s and Verdi’s operas.

In 1998, she also becomes Musical Director of the company « Théâtre du Binôme » in Paris, and she conducts on tour 81 performances of a Mozart’s pasticcio-opera : « Suite et Fin de Bastien-Bastienne ». For this three-hour long show, she also orchestrates a part of the unfinished Mozart’s opera « L’Oca del Cairo ».

Leader of many ensembles in and around Paris (« Ensemble Instrumental Pascale Jeandroz », professionnal chamber orchestra that she created in 1992, « Ensemble Vocal de Neuilly », « Ensemble Vocal Fiat Cantus », « Choeur de l’Assemblée Nationale »…), she regularly conducts the symphonic and oratorio repertoire in the Paris area. In June 2000, she is invited in Turkey for a tour in Istanbul and Cappadoce with orchestra, choir and soloists.

In October 2002, she takes the direction of the « Choeur de l’Armée Française ». With this professionnal men’s choir, she collaborates with the most famous  conductors and orchestras: Christophe Eschenbach (Orchestre de Paris), Pierre Boulez (Orchestre du Conservatoire Supérieur de Paris), Peter Eötvös (Ensemble InterContemporain), Edmon Colomer  (Orchestre de Picardie)…  She also conducts the different professionnal orchestras which invite the “Choeur de l’Armée Française”.

In July 2006, the CMF (Confédération Musicale de France) entrusts her for two seasons with the musical direction of the ONHJ (Orchestre National d’Harmonie des Jeunes), a top level orchestra of 70 young musicians.. With this youth orchestra, she  plays in concert at the  » Maison de la Radio » in Paris, taking part in France Musique radio programmes, and also playing in concerts in Germany, at the Saarebruck’s Radio.

In 2007,  she becomes conductor in the « Orchestre d’Harmonie des Gardiens de la Paix de Paris » . With this professionnal orchestra of 87 musicians, she plays at the « Théâtre du Châtelet  » in Paris, at the « Palais de la Musique » in Strasbourg (for an International festival of wind orchestras), and in many Parisian halls and churches. She conducts a number of contemporary works of the XXth century (Oiseaux Exotiques of Olivier Messiaen, works and creations of Antoine Hervé, Maime Aulio, Ida Gotkovsky, Jean Langlais, Dirk Brossé, Philip Sparke…), and also original pieces by  Rimsky-Korsakov, Holst, and transcriptions of the great symphonic repertory. She also leads several orchestrationworkshops in the CNSM of Paris and conducts the symphonic orchestra of CNSM (OLC) for recordings of orchestrations between 2008 an 2011.

She regularly conducts professional orchestras (in 2011/2012, Symphonic Orchestra of  « Région Réunion » for concerts on the Island of la Réunion et in Mauritius, and the string orchestra « I Musici Brucellensis » in Bruxelles; in 2013, assistant conductor in the Opéra House of Limoges, and guest conductor of the Instrumental Ensemble of Corsica.

Continue reading